Aménager accès et entrées

Table des matières
Dans une villa, où plusieurs ménages cohabitent, la configuration des accès et des entrées est une affaire complexe. Accès et entrées revêtent autant une dimension fonctionnelle que sociale, voire symbolique et identitaire. En conséquence, aménager cette zone d’interface peut favoriser des contacts, mais peut également générer des conflits.

Maison B.

Madame et Monsieur B. sont propriétaires d’une villa dans un quartier tranquille. Ils se préparent à prendre leur retraite. La maison et le jardin leur semblent trop grands et ils décident d’utiliser les réserves à bâtir pour construire une deuxième habitation en annexe. Ils s’y installent et laissent la maison existante à leur fille avec ses deux enfants.

Maison B. – Villa originale

L’annexe prend la forme d’un volume à toit plat, situé à l’ouest, un demi-niveau plus bas que la construction originale.

Maison B. – Projet réalisé

Réflexion en amont

Une réflexion en amont sur l’indépendance des accès et la préservation de l’intimité de chaque ménage est indispensable pour assurer une cohabitation harmonieuse.
Les liens familiaux n’y changent rien : passer de la villa à l’habitation pour deux ménages ne va pas de soi !

Accès à la maison

L’accès à la maison emprunte une ruelle privée, en cul-de-sac. Ce cheminement garantit une transition graduelle de l’espace public à l’espace d’accès. Il débouche sur une cour d’accès commune qui fonctionne comme un espace de rencontre et facilite également les manœuvres de parcage. Les places de parc ont été clairement attribuées à chaque logement, ce qui évite les conflits.

Transition graduelle

Depuis la cour, les deux habitations sont distribuées par des cheminements piétonnier distincts. La distance entre les portes d’entrée est importante et les parcours ne se croisent pas. Des revêtements de sol différents aident à séparer la cour commune des cheminements plus privatifs, puis des entrées.

Cheminements distincts

Respect de la privacité

Il est important de bien maîtriser les vues de et sur les cheminements d’accès. À première vue, les échanges peuvent paraître sympathiques, mais à la longue, un sentiment de surveillance réciproque peut en découler. Il vaut donc mieux éviter ces vues ou prendre des mesures qui préservent l’intimité : chacun doit se sentir libre d’aller et venir comme bon lui semble.

Attention aux vues croisées

Appropriation des espaces

Le logement dans la nouvelle annexe dispose, devant son entrée, d’une terrasse privative. Les habitants peuvent s’y installer et signaler une certaine disposition au contact. Cette possibilité d’appropriation fait toute la différence avec l’habitation en appartement. C’est un lieu de représentation, les éléments distinctifs qu’on y place permettent de communiquer son style personnel vers l’extérieur.

Plus qu'une entrée

Aménagements de seuils

La transition de l’espace public à l’espace privé peut être représentée comme une séquence d’espaces successifs, de surface décroissante, marquée par un changement dans le traitement du sol ou par d’autres éléments de seuil. Plus la transition est progressive, plus le sentiment de privacité de son logement est élevé.

Les séquences d'entrée

Conception d'une rampe

L’annexe, qui est destinée au couple de propriétaires pour y vivre leur retraite, est située en contrebas. Cette différence de niveau, qui correspond à environ trois marches, contribue à marquer son indépendance. Au lieu des marches, une rampe a été réalisée. Elle représente une garantie de pouvoir rester chez soi, même en cas de mobilité réduite.

Attention aux marches

La conception d’une rampe demande une étude attentive, qui doit être réalisée tout au début du projet. Pour remplacer 3 marches, il faut une rampe de plus de 8 mètres ! Remplacer après coup des marches par une rampe peut être difficile.

Une rampe nécessite de la place

Emplacement des boîtes aux lettres

L’emplacement des boîtes aux lettres et des numéros de maison est plus que symbolique. Des boîtes aux lettres centralisées stimulent les rencontres fortuites, mais augmentent le contrôle. Des boîtes aux lettres séparées permettent plus d’autonomie. Ce sont des marqueurs forts d’identité !

Rencontre ou surveillance?

Répartition des rôles

Définir soigneusement les espaces, réfléchir à leurs usages et répartir leurs attributions permet de fixer des règles d’entretien simples et claires. Cela facilite la vie en commun.

Répartition des espaces et de leur entretien

Conclusion

Dans une villa, où plusieurs ménages cohabitent, la configuration des accès et des entrées est une affaire complexe. Elle doit être réfléchie en amont et demande du tact!

Une séparation nette des entrées et leur aménagement personnalisé sont des caractéristiques de l’habitation individuelle (en opposition à l’habitation collective, où ces éléments font souvent défaut).

Un travail subtil sur les accès est la clé pour préserver l’individualité tout en assurant une cohabitation harmonieuse.

La maison B.

Quartiers

Villa

Vous entrez dans la partie du site consacré aux propriétaires de villas.

Accès réservé aux personnes disposant d'un compte

En chantier

Cette page thématique est en préparation, repassez nous voir dans quelques temps !